réussir sa prépa

Réussir sa prépa: une question de méthode

Un mois s’est écoulé depuis la rentrée. Les anciens lycéens qui ont fait le choix d’aller en prépa maths sup ou prépa HEC s’en mordent déjà les doigts et le regrettent peut-être déjà. Les « taupins » comme on aime les appeler, étaient jusque là des élèves brillants au lycée pour la très grande majorité. Mais il se produit généralement une « cassure » à l’arrivée en classe préparatoire CPGE, qui se traduit par des notes anormalement basses, voire proches de zéro, une perte de confiance en soi et de manière générale un sentiment de totale perdition. Cela est exclusivement dû au fait que l’enseignement dans le secondaire ne donne pas aux futurs étudiants les moyens de travailler efficacement en prépa et d’apprendre à réfléchir par eux-mêmes sans mode de pensée stéréotypé. Progresser en prépa devient une vraie bagarre, il faut donc être organisé.

Progresser en prepa en appliquant une recette simple

Dans les lignes qui vont suivre, nous allons essayer, grâce à notre expérience personnelle d’anciens élèves de prepa, de vous donner les meilleurs moyens de rentabiliser votre temps de travail pour progresser en prépa que ce soit en maths ou de manière générale dans toute autre matière.

#1 : Ne pas surtravailler pour réussir en prepa

surchage de travail

Il faut savoir alterner travail et repos à justes doses. Le cerveau est comme un muscle : quand on le sollicite trop, il a besoin de se reposer sinon il y a risque de claquage. Et tous les coachs sportifs vous le diront, c’est pendant les temps de repos que les muscles gonflent en se régénérant. Pour un cerveau bien « gonflé », changer d’air!

#2 : Travailler par tranches de 45 minutes pour optimiser son temps en prepa

45 minutes

Exemple : commencer par 45 minutes de cours de maths, en vous focalisant sur les théorèmes et les propositions tout en ayant une idée des démonstrations. Puis faire 45 minutes d’exercices, pour bien assimiler le cours qui vient d’être lu. La même chose est valable en physique et en chimie. En prépa HEC, remplacez les 45’ d’exos par l’écriture de fiches pour les matières littéraires. Il est absolument fondamental de s’entraîner à faire des plans. Ceci est à appliquer pour les matières principales par filières TOUS LES SOIRS. Le pire qu’un élève puisse faire est de travailler les cours de maths la semaine du devoir surveillé de maths et la physique la semaine du DS de cette matière pour les prépa maths sup et maths spé. Le raisonnement est le même pour les prépa HEC. Ne pas être dans la réaction mais toujours pro-actif. Tel un pianiste qui révise ses gammes, il faut de la régularité et ne pas attendre un événement extérieur comme déclencheur.

Ne pas pratiquer jusqu’à ce que vous ayez bon, mais pratiquer jusqu’à ce que vous ne puissiez avoir faux, à tous les coups.

Cette méthode de travail est absolument fondamentale. Si vous l’appliquez, vous réussirez. Une bonne façon de savoir si vous travaillez efficacement, est votre jauge de fatigue ; si vous êtes fatigué au bout d’une heure trente, c’est que vous avez bien travaillé.

Il ne sert absolument à rien de rester 3 heures d’affilées sur son cours : c’est contre-productif, démoralisant et inefficace. Si vous êtes fatigué, allez plutôt voir un film.

#3 : Bien faire tous les DM pour progresser en prepa

devoir maison

Même si les devoirs maison en prépa et notamment dans les filières type MPSI, PCSI, PC, PSI ou MP sont longs, c’est un très bon moyen de revoir le cours et de se mettre en situation avant le DS. Il n’est peut être pas très utile de les faire complètement, mais les deux premières parties sont absolument obligatoires. Evidemment, il est important d’appliquer la règle des 45 min pour les devoirs maisons également. Un devoir maison se travaille sur plusieurs soirs et week-ends. Si vous bloquez sur une question, n’hésitez pas à demander à des camarades ou au professeur de vous aiguiller. Il est évident qu’un DM bien fait est un DM bien rédigé. Il est primordial de s’entraîner à rédiger, même pour les dernières questions du devoir.

#4 : Arriver aux DS avec un moral de vainqueur

vainqueur

Ne pas se contenter de dire : « je vais faire du mieux que je peux » mais plutôt « je vais tout faire pour finir le DS ». Si vous avez appliqué la méthode 45’ cours / 45’ exercices tous les soirs plus les DM, vos progrès seront spectaculaires.

Quand vous arrivez en DS, regardez la longueur du sujet, ie. le nombre de questions, et donnez vous un temps limite par question (10 à 15 minutes par question en général). Dès que vous dépassez ce temps limite passez à la suite et admettez le résultat. Ainsi, vous ne sortirez pas de la salle en vous disant « oh zut, je savais faire cette question mais je ne l’ai pas vue ».

La confiance en soi est fondamentale, pour gagner mettez vous dans la peau du meilleur de la classe, adoptez une sérénité qui vous entraînera dans un cercle vertueux.

#5 : Adopter la méthode de la page blanche pour apprendre son cours en prepa

page blanche

Pour réviser vos DS et bien connaître son cours en prepa, voici une méthode efficace et approuvée. Prenez votre cours en face de vous ainsi qu’une feuille blanche. Notez les titres des chapitres sur la feuille et fermez votre cours. Remplissez ensuite le corps de chaque chapitre selon ce que vous savez.

Pour réviser, c’est 3 fois plus rapide, 10 fois plus efficace et surtout 20 fois plus fatiguant : c’est dire que ça marche ! On sait que l’on connait son cours de maths en prépa ou son cours d’histoire-géographie ou d’ESH en sachant le réciter. Il n’est pas forcément utile de rentrer dans le détail des démonstrations, l’idée est de savoir repérer les théorèmes, les lemmes, les propositions, éventuellement les exemples auxquels on pourra se rattacher quand on cherche des pistes pour une question d’un exercice ou d’un problème.

#6 : Prendre des vacances: il faut aussi se reposer en prepa

prendre des vacances

Pendant les vacances scolaires et le week-end, prenez un peu de temps pour vous reposer. Ne vous couchez pas tard et ne travaillez pas tout le temps. Profitez de votre famille et de vos amis.

Pendant les vacances scolaires, essayer de partir, si possible à l’étranger (RyanAir propose des aller retours Paris-Barcelone à 50€ !!). Quand vous reviendrez, votre cerveau sera tout neuf, et votre cours rentrera dans votre tête comme dans du beurre.

Et la deuxième semaine vous reprenez un rythme de travail, et pourquoi pas venir en stage intensif chez nous ! Les stages en petits groupes permettent de travailler efficacement sur des exercices, des problèmes, classiques et méthodes à connaitre tout en étant dans une ambiance conviviale.

#7 : Faire du sport en prepa !

Au moins une fois par semaine, vous vous défoulerez, vous penserez à autre chose et serez beaucoup plus heureux!

Ces conseils, si vous réfléchissez bien, n’ont qu’un unique but : vous faire parvenir à créer un équilibre.

Travaillez régulièrement et efficacement tous les soirs, reposez vous, et vous réussirez votre prépa bien au-delà de vos attentes !