prix tarif cours à domicile

Quel est le tarif d’un cours particulier ? – analyse détaillée des tarifs d’un cours particulier en France

Les cours particuliers, beaucoup en prennent mais peu le disent

Selon les statistiques publiées par l’institut Xerfi sur le soutien scolaire, on sait que plus d’un million d’élèves suivent des cours particuliers en France. Plus précisément, 1 élève de collège sur 5 et 1 élève de lycée sur 3 choisissent de se faire aider en cours particulier par un professeur à domicile. Ce marché représente donc un volume d’affaires conséquent, plus de 2,5 milliards d’euros, ce qui fait de la France le premier pays européen.

Les raisons de cet engouement sont de plusieurs natures. Tout d’abord, les parents sont très inquiets pour la réussite de leurs enfants mais font de moins en moins confiance à l’école publique. La baisse de niveau des élèves et des professeurs, le sureffectif chronique dans les classes, l’accroissement de l’inégalité des chances lui sont souvent reprochés. Le système scolaire français, dans ce qu’il a d’élitiste, et ses conséquences dans la carrière professionnelle, met une pression supplémentaire : il faut obligatoirement avoir fait telle ou telle école pour accéder à certains postes. Qu’on veuille devenir Président de la République avec l’ENA ou travailler dans les films d’animation avec l’école des Gobelins, certaines institutions hautement sélectives semblent incontournables.

Des acteurs différents sur le marché du cours particuliers

En France, le marché se répartit entre 3 types d’acteurs :

1- Le soutien scolaire non déclaré. Il est exercé par des professeurs particuliers non professionnels, notamment par les étudiants de grandes écoles, et pèserait environ 80% du total du marché français du cours particulier. Ce marché caché est perpétué par le bouche-à-oreille et profite aussi des nombreuses plateformes de petites annonces, comme Le Bon Coin par exemple.

2- Les organismes de cours particuliers. D’une part, on a les leaders généralistes tels qu’Acadomia ou Complétude, qui se sont construits sur un réseau d’agences physiques bien positionnés à proximité des établissements scolaires ; ils couvrent toutes les classes de la primaire au supérieur. D’autres acteurs du cours particulier plus spécialisés sur un niveau scolaire ou la préparation d’un concours, se différencient par une connaissance plus fine de leur public et des attentes des parents.

3- Les acteurs issus du numérique. L’essor des plateformes de mise en relation sur tous les secteurs a touché l’éducation et plus particulièrement le cours particulier avec des plateformes qui proposent aux professeurs de renseigner leur profil et donne accès à cette base aux élèves de tous niveaux. De plus, ces entreprises proposent des ressources pédagogiques accessibles en ligne telles des vidéos. Superprof, Live Mentor ou My Mentor sont les acteurs les plus connus sur ce créneau.

Chacun de ses acteurs fixe le tarif d’un cours particulier de manière différente selon les critères ci-dessous.

Les critères déterminant le prix d’un cours particulier

Il suffit de faire une recherche rapide pour se rendre compte que le tarif d’un cours particulier peut varier de 10 à plus de 100 € pour une heure. Comment peut-on expliquer de tels écarts de prix ?

Tarif d'un cours particulier

Beaucoup de critères déterminent le prix d’un cours particulier

1- Le type de prestation

Comme vu ci-dessus, il existe aujourd’hui plusieurs formes d’accompagnement. De façon assez évidente, le cours particulier en présentiel est la modalité la plus coûteuse. Entre un organisme spécialisé qui sélectionne ses professeurs et vous offre du conseil et une plateforme de mise en relation, la valeur ajoutée de votre interlocuteur n’est pas la même. Ceci a naturellement un impact sur le tarif d’un cours particulier.

Si vous optez pour un cours en ligne, avec un professeur à distance, vous pourrez obtenir des tarifs sur le cours particulier plus bas d’environ 10%. Cette modalité est intéressante mais attention a maintenir une relation de qualité dans la durée, une fois passé l’effet de la nouveauté. Il est important que l’élève se sente accompagné par un professeur particulier qui va non seulement lui transmettre des connaissances dans la ou les matières demandées (cours de maths, cours de physique, cours de français), mais également lui communiquer une énergie et un allant complémentaires par rapport à ce dont il dispose tout au long de l’année.

2- La localisation géographique du cours particulier

Tout d’abord, il faut savoir que le prix d’un cours particulier, que ce soit au primaire, au collège, au lycée ou au supérieur, suit une logique comparable au prix du m² dans l’immobilier. Ainsi, vous trouverez un écart significatif entre Paris et la province, comme c’est le cas pour les loyers. Les tarifs connaissent un surcoût de 20% environ entre la région parisienne (Paris et les deux premières couronnes) et les autres villes.

De même, si vous habitez en Ile-de-France, mais dans une zone isolée car moins bien desservie par les transports en commun, il est possible que votre professeur particulier vous coûte plus cher. Cela est dû à l’abondance de la demande dans la région, ce qui fait qu’un professeur de mathématiques ou de français aura plus de facilités à trouver des élèves plus près de son domicile. De ce fait, il faut savoir que les grands organismes intègrent le déplacement du professeur dans le tarif d’un cours particulier. Par ailleurs, certains professeurs indépendants vous présenteront directement la distinction entre frais de déplacement et tarif horaire. Pour faire baisser le prix de l’accompagnement scolaire, faites en sorte de ne pas prendre des créneaux inférieurs à 2 heures.

3- La matière enseignée

Un autre critère qui influe sur le prix d’un cours particulier est bien entendu la matière. Combien coûte une heure de cours particulier en maths, en anglais, ou en histoire ? Là aussi, tout est fonction de l’offre et de la demande : sur tout le marché français, ce sont les cours particuliers en mathématiques qui sont le plus demandé par les élèves, car on sait à quel point les maths sont importantes pour les filières sélectives de type classe prépa (cours en maths sup, maths spé). A niveau scolaire équivalent, un professeur privé de mathématiques vous coûtera plus cher qu’un professeur d’une autre matière, non seulement car c’est une discipline très demandée, mais aussi parce que le travail nécessite un investissement en temps qui est parfois supérieur à la stricte heure de cours. A contrario, un professeur d’anglais sera surtout là pour faire progresser l’élève sur la pratique de la langue et expliquer des règles de grammaire, ce qui nécessite moins de travail de préparation et une moins grande importance du niveau scolaire de l’élève (cela ne veut pas dire que ces professeurs ont moins de valeur !). On constate un écart de l’ordre de 30% entre les matières les plus demandées et celles qui sont plus rarement recherchées par les parents et élèves.

4- Le niveau scolaire de l’élève

C’est l’un des critères les plus discriminants sur le tarif d’un cours particulier : le niveau scolaire demandé. On comprend aisément qu’une heure de cours particulier en maths en prépa maths sup / maths spé ou cours en prépa HEC coûte plus cher qu’un cours niveau primaire. En effet, l’enseignement demande un investissement croissant avec le niveau de l’élève, et les enjeux sont différents. Lorsqu’il s’agit de préparer des examens comme le bac, l’entrée en grande école d’ingénieur ou de commerce, Sciences Po ou le barreau, il est normal que le tarif d’un cours particulier soit réévalué par rapport à une classe sans enjeu autre que le passage ou le renforcement. Ainsi les prix du cours particulier varient du simple au double entre les classes. Faites donc bien attention à ne pas attendre d’accumuler les lacunes avant de songer à faire appel à des cours particuliers en mathématiques ou en français ; vous risquez de devoir en prendre davantage plus tard et il est toujours plus pertinent de gommer les difficultés le plus tôt possible.

5- Le niveau académique du professeur

Un corollaire au niveau de l’élève est celui du professeur. En général, il convient d’avoir un professeur au bagage académique supérieur lorsque l’on s’adresse à un élève de prépa ou de niveau supérieur. Pour les élèves de primaire et collège, nul besoin d’un professeur agrégé de maths ou physique pour donner un cours particuliers. On parle ici de notions de base ; elles sont fondamentales pour la progression de l’élève mais il faut être prudent à ne pas prendre un professeur particulier sur-qualifié : vous prendriez le risque d’avoir un décalage trop important et une incompréhension entre les préoccupations de l’enseignant et celles de l’apprenant.

L’inverse se vérifie également : lorsqu’il s’agit d’apporter une aide au niveau prépa, il convient d’avoir l’un de ces deux profils :

Vous pouvez faire appel à un étudiant ou jeune diplômé du même cursus que l’élève, par exemple un élève de Polytechnique ou de Centrale (étant passé par les classes préparatoires également) pour un élève de MPSI ou PCSI, un jeune diplômé d’HEC ou de l’ESCP pour un étudiant de prépa HEC. En plus de l’assurance d’un niveau élevé, cette solution permet à l’apprenant de s’identifier à quelqu’un proche de lui ; proche en âge, en cursus, qui connaît parfaitement le contexte des classes préparatoires. Cela renforce la dimension de coaching du cours particulier, notamment pour apporter des conseils sur la stratégie de préparation des concours.

L’alternative est le professeur confirmé, qui officie au lycée ou en classe prépa. Ce profil plus expérimenté demandera un prix plus élevé pour le cours particulier car il aura davantage de maturité qu’un jeune étudiant. Vérifiez bien le cursus complet du professeur pour évaluer si ce profil correspond à votre besoin : est-il agrégé dans la matière qu’il enseigne ? A-t-il déjà enseigné la matière à des élèves de prépa ? A-t-il été colleur en prépa ? Si la réponse est oui à l’une de ces 3 questions, vous avez de fortes chances que l’accompagnement porte ses fruits. Beaucoup de parents demandent des professeurs qui enseignent actuellement en prépa ; il faut savoir que c’est une denrée très rare car ces professeurs sont bien payés pendant l’année et éprouvent donc moins le besoin de compléter leurs revenus par des cours privés en dehors de leur établissement.

Si vous ne savez pas quel profil correspondra le mieux à vos besoins, les organismes de cours particuliers pourront vous conseiller et vous proposer des heures d’essai sans engagement qui permettent d’ajuster le tir si nécessaire. Un accompagnement sur une année scolaire représente un budget significatif, il faut donc réagir vite si la valeur ajoutée du cours particulier n’est pas au rendez-vous.

6- Le nombre d’heures de cours achetées

En général, les organismes sérieux de soutien scolaire proposent des tarifs dégressifs pour les cours particuliers en fonction du nombre d’heures achetées. Après avoir bien validé que le professeur correspond au besoin, vous pouvez obtenir des réductions non négligeables, de l’ordre de 10%, si vous achetez un stock de 50 heures d’un coup. Pour un accompagnement sur l’année, c’est un bon levier pour réduire le tarif d’un cours particulier. Attention toutefois aux modalités de remboursement, vérifiez bien les conditions générales de vente pour ne pas vous exposer à une mauvaise surprise.

7- La notoriété de l’établissement

En général, les organismes de cours particuliers historiques et très spécialisés sur un domaine, comme Ipesup ou Cours Thales en classe prépa, proposent des tarifs supérieurs aux organismes plus récents. En effet, leur notoriété et le poids de leurs dépenses publicitaires pour maintenir cette réputation est répercutée sur le tarif d’un cours particulier. De même, ils attirent des professeurs de prépa qui demandent des honoraires très élevés. A contrario, les instituts à taille humaine ont moins de coûts de structure (locaux, taille d’équipe, etc.) et peuvent donc être compétitifs en termes de prix. On observe un écart de l’ordre de 10% entre ces deux types de prestataires.

Quel est le bon tarif d’un cours particulier ?

Il est complexe de donner une formule mathématique pour calculer le tarif d’un cours particulier. Nous allons plutôt vous donner quelques exemples de situations et les prix correspondants :
Prix d'un cours particulier

Ne sortez pas forcément les calculatrices pour évaluer le prix du soutien par un professeur privé

Élève de 4ème en proche banlieue parisienne (Versailles, Neuilly) qui cherche à s’améliorer en cours d’anglais

Pour ce besoin, vous pouvez trouver relativement facilement un professeur niveau lycée ou un étudiant en université qui donnera cours. Le tarif d’un cours particulier devrait être de 15€ maximum, après réduction d’impôts.

Élève de terminale S de grande banlieue qui cherche un perfectionnement en cours de physique

Dans ce cas, vous devriez avoir un choix moins facile qu’il n’y paraît : il sera difficile d’obtenir un très bon professeur si l’élève vise des filières sélectives comme prépa scientifique, prépa HEC, médecine, etc. Comptez un tarif horaire d’environ 25 € après réduction d’impôts.

Etudiant de prépa HEC ECS 2ème année à Paris qui veut préparer les épreuves de mathématiques

Ici, le tarif sera élevé, de l’ordre de 70€ par heure, soit 35€ après réduction d’impôts. En effet, l’enjeu du concours, et la difficulté de la matière font que vous devrez débourser un montant supérieur.

Rémy Dahi

A propos de Rémy Ancien élève de PCSI/PC*, je connais très bien les prépas scientifiques. Au sein de Groupe Réussite, je coordonne l’édition des contenus. Je crois (encore et toujours) à l’école, dans ce qu’elle peut apporter, comme elle l’a fait pour moi.