Tous les coefficients des concours en prépa

Il est indispensable de se renseigner sur les coefficients des concours en prépa avant de passer les épreuves écrites. Cela permet d’avoir un aperçu des matières les plus importantes, et de celles qui ont un impact plus faible sur la moyenne finale. Bien entendu, aucune matière ne doit être négligée en classe prépa scientifique ou HEC ; connaitre les coefficients des concours en prépa permet en fait d’adapter son travail à son profil. Par exemple, si l’on a des facilités en français en prépa scientifique, il faut tout faire pour avoir d’excellentes notes aux écrits à Centrale car le coefficient de cette épreuve est le même qu’une épreuve de mathématiques en MP et même supérieur à tous les autres coefficients en PC et PSI. A contrario, dans les matières où l’on a le plus de difficulté, il convient de faire ses choix de révision à la lumière des coefficients : est-ce que je peux me permettre de faire un faux pas dans telle ou telle épreuve ? Par quoi je peux compenser une épreuve ratée ? Bien sûr, pour établir sa stratégie, il est important de compléter sa vision par un travail intensif sur des annales de concours. Chaque concours a des spécificités (construction de l’énoncé, longueur du sujet, attentes des correcteurs) et l’établissement de la stratégie fait partie de la préparation.

Que ce soit en prépa scientifique ou économique, les épreuves sont conçues par les écoles ou par des groupes d’écoles. Dans ce qui suit, les coefficients des épreuves sont regroupés selon les différentes banques.

Coefficients concours CPGE

Les coefficients n’auront plus de secret pour vous !

En prépa HEC…

Dans cette CPGE, les élèves préparent « seulement » 2 concours : BCE et Ecricome. Il s’agit donc d’être performant dès le début. Le concours BCE regroupe 24 écoles de commerce de France, dont les plus renommées : HEC, ESSEC, ESCP, EDHEC… Il est donc le concours le plus prisé des étudiants, car beaucoup visent les « parisiennes ». Ecricome, l’autre concours d’entrée en école de commerce regroupe à présent 2 écoles : KEDGE Business School (issue de la fusion entre BEM Bordeaux et EUROMED Marseille) et NEOMA Business School (issue de la fusion entre Rouen Business School et Reims Management School).

En prépa ECS, les épreuves de mathématiques sont les plus importantes du point de vue des coefficients. Ainsi, dans le concours BCE, les écoles les mieux classées (BCE-ELVi) sélectionnent leurs futures promotions avec 2 épreuves de maths : à elles seules, elles comptent pour 36% de la note finale pour HEC et l’ESSEC, 33% pour l’ESCP et 30% pour l’EMLyon. Attention à l’épreuve de maths II qui est commune à toutes les écoles.
Pour les autres concours, BCE-IENA et Ecricome, il n’y a qu’une seule épreuve de maths ; elle a le coefficient le plus élevée des épreuves, mais sans écart significatif avec les autres matières.

En prépa ECE, on a plus d’équilibre : les mathématiques sont toujours très importantes, même si c’est l’ESH (Economie-Sociologie-Histoire) qui a l’épreuve au coefficient le plus élevé. Ainsi pour les parisiennes, il y a 2 épreuves de mathématiques, comme en ECS ; pour HEC, l’ESSEC et l’EDHEC, elles représentent un total de 8, contre 7 pour l’épreuve unique d’ESH ; pour Audencia et Grenoble EM, les maths gardent même la tête, avec 8 et 9 contre 6 et 8 pour l’ESH. Pour le reste des écoles, l’ESH a la primauté. Par exemple, cette matière représente 23% de la note d’écrit pour Skema. Les épreuves qui ont moins d’impact sur la moyenne finale sont par exemple la LV2 ou la contraction… Mais il ne faut pas les négliger pour autant, car elle peuvent vous permettre de faire la différence !

En prépa MP, PC, PSI…

En MP, PC et PSI, les étudiants peuvent passer plus de concours qu’en prépa HEC : Polytechnique/ENS, Mines/Ponts, Centrale, CCP et e3a. Ces 5 concours ouvrent les portes de toutes les écoles d’ingénieur de France : des plus prestigieuses aux plus confidentielles. Le calendrier des concours s’étend sur plus de trois semaines, il faut donc tenir sur la durée si on en passe plus de 3 ! Les épreuves varient selon les écoles visées, la filière choisie en fin de première année (MP, PC ou PSI), et l’option (informatique, chimie, sciences de l’ingénieur).

En général, il y a deux épreuves de mathématiques et deux épreuves de physique, ce sont donc ces deux matières qui ont les coefficients les plus importants.

Sans surprise, c’est en MP que les maths comptent le plus : à Centrale, la note de mathématiques compte pour 34% de la note globale, aux Mines, pour 31%, cela grimpe à 37% pour e3a, mais la médaille d’or revient à Polytechnique avec 38%.

En PC, c’est la physique qui est la matière aux coefficients les plus élevés. A Polytechnique, aux Mines et à Centrale elle compte pour 30% environ du résultat. La chimie compte comme un peu moins qu’une épreuve de physique.

Enfin, en PSI, les coefficients des concours sont plus équilibrés entre maths et physique.

Quelle que soit la filière, l’épreuve de français reste très importante : à Centrale, aux Mines et aux e3a, c’est l’épreuve qui a le plus fort coefficient. Elle compte donc davantage que l’une des épreuves de mathématiques ou de physique. Statistiquement, il est donc plus que recommandé de ne pas négliger cette matière primordiale : pour cela, ne pas hésiter à se constituer un recueil de citations peut être pertinent. De plus, il convient de bien maîtriser la méthodologie des exercices de contraction de texte et de dissertation en s’y exerçant dès la maths sup. Même si le thème adressé est en général celui de maths spé (en 2016-2017, il s’agissait de Servitude et soumission), les réflexes à avoir peuvent être travaillés dès la première année de classe préparatoire.

Enfin, les épreuves de langue vivante sont souvent négligées par les étudiants pendant l’année scolaire. Notre conseil est de profiter des vacances scolaires entre la première et la deuxième année pour partir dans un pays anglophone, germanophone ou hispanophone afin de s’immerger dans la langue étudiée et mettre en pratique ses connaissances, tout en passant un bon moment !

Accès aux coefficients des concours

Vous trouverez ici tous les coefficients des concours en prépa. Sélectionnez votre classe et accédez à toutes les banques d’épreuves, aux tableaux des épreuves avec leurs coefficients, et aux barres d’admissibilité de l’année passée pour les prépa HEC !

Coefficients Prépa ECS – BCE et Ecricome

Retrouvez ici les coefficients des concours BCE et Ecricome en prépa ECS

Coefficients Prépa ECE – BCE et Ecricome

Retrouvez ici les coefficients des concours BCE et Ecricome en prépa ECE

Coefficients Prépa MP, PC, PSI – Toutes les écoles

Retrouvez ici les coefficients des concours Polytechnique-ENS, Centrale-Supélec, Mines-Ponts, CCP et e3a pour les prépas MP, PC et PSI.

Contactez-Nous

Organisme agréé par l’Etat

Cours particuliers 50% de réduction d'impôts

50 % de réduction d’impôts

Agrément de l'Etat obtenu en 2010 sous le numéro SAP527735047. Cet agrément permet aux parents de bénéficier de 50% de réduction d'impôts sur les sommes engagées pour les cours particuliers.

Cours particuliers 50% de réduction d'impôts

Cours particuliers dans toutes les matières

Groupe Réussite propose des cours particuliers dans toutes les matières : Mathématiques, Physique-chimie, Anglais, Philosophie, SVT ...