Paul-Marie ENS | Chargé(e) d’enseignement
Philosophie

    Ancien étudiant Khâgne AL/Normale Sup : Cours et Méthodologie

    Présentation

    Après un cursus classe prépa - Ecole Normale Supérieure de Lyon, j'ai occupé quelques postes de chargé d'études dans les institutions d'Etat (Ecole de Guerre, Conseil d'Ile-de-France, Représentation Permanente de la France auprès de l'Union Européenne notamment). J'ai donc eu la chance de pouvoir effectuer un tour d'horizon et de constater que nombreuses voies sont ouvertes aux élèves de profil littéraire, pour peu qu'ils sachent par quels moyens les emprunter. La recherche, l'enseignement et les arts sont des choix de marque, bien entendu, mais on saurait dire à quel point les compétences d'analyse, de rédaction et d'expression orale représentent l'essentiel du travail intellectuel des mondes du journalisme, de la diplomatie, des ministères, des agences de santé, et même des entreprises ; à quel point ces compétences peuvent aujourd'hui leur faire défaut. Mon enseignement repose donc essentiellement sur trois points : une certaine maîtrise du savoir académique dans les matières littéraires; une connaissance aigue des épreuves et des concours, de leurs différents formats et jurys ; et enfin une compréhension du "monde d'après", lorsque l'élève, bientôt diplômé, devra envisager ses premiers pas hors de l'université.

    Méthodologie

    Le cours particulier représente une relation pédagogique tout à fait privilégiée : celle du tutorat. C'est en effet au travers de cette relation pédagogique que j'ai moi-même fait mes plus grands progrès et ai connu mes plus belles relations élève-enseignant (essentiellement grâce à la grande implication de mes professeurs en prépa). C'est cette relation que j'entretiens désormais à mon tour avec mes élèves, en préparant des jeunes de 16 à 20 ans à préparer le BAC et surtout faire leurs premiers pas dans le supérieur. A mon sens, le format du cours particulier est pleinement exploité s'il est conçu de manière à préparer l'élève à aborder lui-même les disciplines et les épreuves qu'il aura à passer. En un mot, la méthodologie et la correction des devoirs doivent constituer une part essentielle du cours, que se soit de la dissertations sur table, de compositions, de commentaires écrits et oraux (type khôlles). Loin d'être fastidieux, ce travail permet d'aborder constamment la matière des disciplines et de cultiver l'esprit critique. En second lieu, sur le plan des connaissances à proprement parler, le cours est surtout l'occasion de présenter une section ou un chapitre d'une discipline par ailleurs abordée en classe, afin que l'élève puisse disposer dans les plus brefs délais de solides points de repère qui font bien souvent cruellement défaut au lycée, et même au cours des premiers mois dans le supérieur. Les objectifs les plus immédiats du cours consistent donc à ce que l'élève puisse au plus tôt disposer de ces repères afin de profiter pleinement de l'enseignement qu'il reçoit par ses professeurs de lycée ou du supérieur. J'ajoute que ce travail est aisément réalisable à partir des goûts et des choix de l'élève lui-même : cette méthodologie tient à constamment entretenir les passions de l'élève pour les œuvres et les auteurs de son élection !

    Parcours académique

    • 2019 | ENS - Etudiant à l'ENS pendant 2 ans
    • 2017 | Université De Bourgogne Dijon

    Expériences

    • 2020 | Chargé(e) d’enseignement